Google+ Badge

Sunday, 28 August 2016

BURKINI: A QUI PROFITE LA TEMPETE MEDIATIQUE ?


Cet été, dans une trentaine de communes du littoral, des arrêtés municipaux ont interdit toute tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse. Ce qui sans le nommer interdit le port du burkini

Toutefois, le Conseil d'Etat saisi par la Ligue des droits de l'homme et le Comité contre l'islamophobie en France, vient de décider la suspension de "l'arrêté anti- burkini" pris par la commune de Villeneuve Loubet (Alpes maritimes).  Le même sort devrait donc être réservé aux arrêtés similaires en cas de saisine du tribunal administratif.

Le Maire de Villeneuve Loubet s'étonne : son arrêté n'a fait que reprendre celui de la municipalité de Mandelieu publié en 2013 et appliqué sans que quiconque y trouve à redire...   Sa réflexion laisse songeur.

A qui profite cette récente tempête médiatique et politique ? Qui sert-elle ?

Faut-il voir dans toute cette affaire une instrumentalisation communautaire ?  Ou un formidable coup de pub orchestré par les créateurs du burkini, dont les ventes en Grande Bretagne ont progressé de 200% ?

DML

                                                             .